Recevez la newsletter régionale !

Contexte sanitaire : le point sur la situation

Pour savoir si votre département est identifié comme zone de circulation active du virus, consultez l’annexe 2 du décret n°2020-860 du 10 juillet 2020 Depuis le 23 septembre 2020 de nouvelles mesures restrictives ont été mises en place pour faire face à la progression du coronavirus sur le territoire. Ainsi, les départements où la COVID-19 circule activement sont désormais classés en différentes zones en fonction de la gravité de leur situation sanitaire :

  • Zones « d’alerte »
  • Zones « d’alerte renforcée »
  • Zones « d’alerte maximale »
  • Zones « d’état d’urgence sanitaire »
En savoir plus :

Déclinaison des décisions sanitaires gouvernementales pour le sport (au 25 septembre 2020)

Télécharger le protocole sanitaire de la FFE

1/ Dans les zones « d’alerte » et zones « d’alerte renforcée »

En club
Les ERP de type X et PA peuvent accueillir leurs pratiquants sans avoir à limiter les groupes à 10 personnes sauf si un arrêté des autorités locales le prévoit.
Les ERP de type PA, peuvent recevoir, pour l’organisation des activités équestres, plusieurs groupes de dix personnes. La pratique de plein air est autorisée.

Sur la voie publique
Dans les zones d’alerte renforcée, les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits.

En compétition
Dans les zones d’alerte renforcée, les évènements sont limités à 1000 personnes.

2/ Dans les zones « d’alerte maximale »

Depuis le samedi 26 septembre 2020, sont fermés l’ensemble des ERP n’ayant pas mis en place de protocole sanitaire strict.

La FFE est en contact avec les préfectures des territoires concernés pour s’assurer que le protocole sanitaire FFE mis en place répond aux conditions demandées.

3/ Mesures complémentaires

Dans les départements listés comme zones de « circulation active du virus », le Préfet du département aura la possibilité :

  • D’interdire les déplacements de personnes conduisant à la fois à sortir d’un périmètre de 100 kilomètres autour du lieu de résidence et à sortir du département dans lequel ce dernier est situé, sauf exception ;
  • Adopter des conditions de déplacement plus restrictives à l’intérieur d’un département lorsque les circonstances locales l’exigent.
  • Interdire ou règlementer l’accueil du public dans les établissements recevant du public dont :
    • les établissements sportifs couverts (ERP de type « X »)
    • les établissements de plein air (ERP de type « PA »).
  • Fermer les établissements d’activités physiques et sportives ;
  • Interdire ou restreindre toute autre activité dans les établissements recevant du public ou dans les lieux publics participant particulièrement à la propagation du virus.

À noter que ce décret offre une simple possibilité au Préfet du département de mettre en place de telles mesures si la situation sanitaire l’exige, et ce depuis le 28 août 2020.
Les mesures applicables et le listing des zones seront amenés à être réévalués tous les quinze jours à compter du samedi 26 septembre 2020. À ce titre, les services de la Fédération ne manqueront pas de communiquer les mesures complémentaires.