Recevez la newsletter régionale !

UN ACCOMPAGNEMENT FINANCIER SPECIFIQUE ET URGENT DES ETABLISSEMENTS EQUESTRES OUVERTS AU PUBLIC ANNONCE PAR LES MINISTRES

Les démarches menées sans relâche depuis plusieurs semaines par Serge Lecomte et les services de la Fédération Française d’Equitation commencent à porter leurs fruits. Les ministres de l’Action et des Comptes publics, de l’Agriculture et de l’Alimentation et des Sports ont annoncé, mardi 21 avril,  » un accompagnement financier spécifique et urgent des centres équestres recevant du public et des poney-clubs. »

Depuis la fermeture des établissements recevant du public le 15 mars, la FFE sollicite quotidiennement des mesures de soutien auprès des ministres et leur administration afin que les établissements équestres recevant du public puissent faire face à la crise, notamment avec la mise en place d’un fonds d’urgence pour assurer les soins et l’entretien des équidés.

Dans un  communiqué de presse paru aujourd’hui Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et Roxana Maracineanu, ministre des Sports ont annoncé un accompagnement financier spécifique et urgent des centres équestres recevant du public et des poney-clubs dont les modalités seront définies dans les prochains jours.

Ce soutien financier fait écho à celui déjà proposé par le Gouvernement et adopté à l’Assemblée nationale vendredi 17 avril pour les parcs zoologiques, cirques familiaux et refuges.

Le président de la FFE, Serge Lecomte, estime qu’il s’agit d’une première avancée : « Nos demandes ont retenu l’attention de nos interlocuteurs que nous tenons constamment informés de notre situation. Je tiens à remercier les Ministres pour leur écoute et leur compréhension de notre environnement mais également les Parlementaires qui se sont engagés à nos côtés parmi lesquels les Députés Martine Leguille-Balloy, Marc Le Fur et Eric Woerth, ainsi que les Sénateurs François Patriat, Bruno Retailleau et Jean-Pierre Vogel.
C’est une première étape mais nous poursuivons sans relâche nos actions pour les poney-clubs et centres équestres. »

Par ailleurs, la Fédération annoncera prochainement le plan de reprise progressive des activités équestres à compter du 11 mai, dès que ce dernier aura été validé par les autorités gouvernementales.