Recevez la newsletter régionale !

Point sur les jachères

Le Conseil des Equidés a envoyé un courrier à la DRAAF concernant les jachères, voici leur réponse :

« La demande de levées de jachère est en cours mais il faut noter que les parcelles en jachères sont généralement d’une qualité nutritive réduite. Et la réponse des services de la communauté européenne risque d’arriver tardivement par rapport à l’urgence de la problématiques.

Si l’établissement équestre à connaissance d’une jachère proche de chez lui :

– le plus pragmatique est qu’il se rapproche directement de l’agriculteur exploitant. Dans la plupart des cas, il peut déclasser la jachère lui -même de façon temporaire ou définitive très facilement et sans aucune perte de revenus PAC (le déclassement de la jachère vaut pour toute la campagne PAC, quel que soit le moment de la campagne où on déclasse) à partir du moment où il a au moins 5% de surface d’intérêts écologique sur sa surface déclarée (par exemple, les haies sont prises en compte pour ce calcul). Si besoin d’une confirmation pour un cas particuliers, contactez les services de la DRAAF.

– l’autre solution peut être aussi d’utiliser le passage des équidés sur une praire permanente comme 3ème dents après des bovins ou des ovins, ce qui représente un intérêt écologique prouvé (voir les sites https://agriculture.gouv.fr/quand-bovins-et-equins-cohabitent-sur-le-meme-paturage, https://www.energie-cheval.fr/menu-principal/utilisations/eco-paturage/ )

– Vous pouvez aussi vous renseigner pour utiliser temporairement un espace communal, intercommunal ou départemental végétalisé et demander l’autorisation pour faire packager vos equidés.